Créez votre shinobi et progressez dans un monde incroyable.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 mission de rang B: le fugitif

Aller en bas 
AuteurMessage
Uruwashi Keisho
Ame no Shinobi
Ame no Shinobi
avatar

Masculin Nombre de messages : 295
Age : 27
Village : ame
Elements : suiton + fuuton= hyôton
Nindô : tout faire pour servir le grand Pain et ne pas le décevoir
Date d'inscription : 17/06/2009

Infos du Ninja
Rang: Chûnin
Points d'expérience:
91/1000  (91/1000)
Techniques:

MessageSujet: mission de rang B: le fugitif   Lun 13 Déc 2010 - 17:04

J’étais dans ma maison, mon appartement plutôt. Dernièrement, j’avais quitté le nid familial, car je ne pouvais pas vivre dans les conditions climatiques de la maison. Il faisait trop chaud pour mon corps. Je devais vivre dans un endroit beaucoup plus frais. C’était pourquoi, je m’étais trouvé un petit endroit où je vivais seul et où je pouvais réguler la température à mon gout. Lorsque je sortais de chez moi, j’avais toujours froid. C’était bizarre, mais lorsque j’étais dans le froid, j’avais chaud. C’était à ne rien comprendre. À cause que mon corps avait été trop violemment exposé au hyôton, je me sentais bien seulement dans le froid. Alors, pour me réchauffer un peu lorsque je sortais de chez moi, je portais des vêtements d’hiver dont un grand manteau blanc à capuchon et des pantalons blancs aussi.

Il y a à peine une heure, j’avais reçu une mission qui me plaisait. Normalement, ce genre de mission me dégoutait un peu, mais depuis quelques temps, mes émotions n’étaient pas facilement ébranlables. J’avais un caractère d’acier. Je pouvais encaisser n’importe laquelle des nouvelles sans mêmes broncher. J’étais devenu un homme sans émotions. Bon, j’espérais tout de même qu’il me restait un peu d’humanité au fond de moi après tout ce que j’avais vécu. Bon, fini le coté sentimental de l’histoire, je devais tuer un ninja et mettre sa tête sur une pique devant le village à titre d’exemple. J’étais donc vêtu de mon nouvel habillement et je me préparais à sortir pour me rendre le plus vite possible à l’entré du village où les gardes avaient été tué par le chûnin. Une fois arrivé à l’entré, je vis qu’il y avait une grande quantité de sang au sol. J’avais une bonne piste puisque le sang était frais. L’incident c’étant produit voilà moins d’une heure, mon tigre serait mon plus grand avantage pour cette traque. J’invoquai donc mon tigre. La provenance du sang m’importait peu, car vu l’ampleur du carnage, le fugitif devait bien avoir du sang sur lui ou le sien se retrouvait au sol. Une fois invoqué, Sharo se mit immédiatement au travail. Lorsqu’il sembla avoir trouvé une piste fiable qui sortait du village, je montai sur son dos et nous partîmes en trombe. Sharo suivait une piste qui semblait assez bonne pour qu’elle puisse nous conduire directement à notre objectif. Mon cœur commençait à battre la chamade. Ma respiration s’accélérait. Juste à penser au prochain combat et tout mon corps commençait réellement à vivre. Depuis quelques temps, je ne vivais que pour le combat, que pour la guerre. C’était durant ce temps que j’oubliais tous mes problèmes, tous mes soucis. J’étais concentré sur mon combat et c’était tout ce qui comptait. À travers les boisés, je pouvais apercevoir au loin que le terrain semblait se dégager. Nous devions surement approcher d’une clairière. Bref, un endroit à découvert. À la lisière de la clairière, j’aperçu au loin une masse de couleur foncée qui semblait courir à l’opposé de ma positon actuelle. C’était surement le chûnin qui essayait de se sauver. Après son combat et après une bonne course, il n’avait pu se rendre bien loin. Donc, moi sur un animal aussi rapide qu’un tigre, j’avais pu le rattraper avant que je ne perde sa trace. La vraie mission allait pouvoir commencer.

Je sautai dans les airs et durant le même moment, je lançai 2 kunais en direction de la personne. L’altitude me permit d’atteindre mon objectif. Les kunais arrivèrent directement devant ma cible et elle arrêta nette. Je commençai peu à peu à perdre de l’altitude et lorsque je vins pour toucher terre, la personne se retourna pour elle aussi me lancer des kunais. En se revirant, je pu voir que c’était bel et bien un ninja, mais c’était aussi une femme. Il était un peu trop tard pour éviter l’attaque. Dans les aires, je ne pouvais pas faire grand chose d’utile à par essayer de bloquer les kunais avec mes propres armes. Ce fut ce que je fis, mais une surprise m’attendait. Des notes explosives étaient attachées sur les kunais. Je ne pu éviter l’explosion et je me retrouvai bien loin en arrière. Mon ennemi menait 1 contre 0 face à moi, mais je n’étais pas du genre à me laisser abattre par le score. Je me remis immédiatement sur pied prêt à la prochaine attaque. La chûnin avait décidé de me faire la peau comme avec les gardes. Elle était vraiment décidée à partir du village, mais je n’allais pas la laisser partir après ce qu’elle avait fait. C’était impardonnable. Je décidai donc que je n’allais pas y passer toute la journée. J’allais déployer toute ma puissance pour lui montrer qu’elle n’aurait pas du s’attaquer au village, car lorsque qu’on attaque Ame et bien on attaque aussi Uruwashi Kiesho. Mon patriotisme était plus fort que tout. J’allais l’emporter. Je concentrai un maximum de chakra et puis : Jigoku koori no jutsu.

Le vent se leva et la neige commença à tomber. Une tempête de neige prit forme dans la petite clairière si paisible. Le vent soufflait fort et la neige apporta le froid. La tempête atteignit son apogée après quelques instants. La femme n’eut pas le temps de m’atteindre avant qu’elle soit prise dans la tempête. Maintenant, la visibilité était presque nulle sauf pour moi qui voyais très bien à cause du flux de chakra qui circulait dans toute la zone. Sharo était devenu tout blanc. Nous avions le parfait camouflage pour l’occasion. Mon offensive pouvait se mettre en branle. Je pris deux kunai, un pour chacune de mes mains, et je décidai d’aller me faire un petit combat au corps à corps avec un léger avantage pour moi. La tempête faisait toujours rage, mais mes réserves de chakra ne pourraient pas tenir indéfiniment. Je voyais très clairement ma cible et j’approchai à grande vitesse. Elle semblait ce demander ce qu’il se passait, mais elle n’avait aucune issu. J’allais la traquer jusqu’à la mort. J’étais donc à porter et je m’élançai sur la chûnin. Elle ne me vit pas venir, mais son expérience la sauva. Elle réussi à esquiver l’attaque. Elle devait être douée pour le taijutsu, car elle ne perdit pas de temps à revenir à l’attaque pour me balancer de bonnes frappes que j’esquivai de peines et de misères. Lorsque cela devint trop chaud, je retournai dans la tempête pour profiter du camouflage. Ce fut à cet instant que mon tigre sauta dans la mêlé et il agrippa la femme. Elle était toute fois très forte et elle réussit à mette mon tigre hors d’état de nuire. Il fallait dire que mon tigre n’était pas encore très à l’aise dans ce blizzard. Il se retrouva donc au sol et tout d’un coup, je perdis de vue sa présence tout de suite après avoir entendu une détonation. Il était finalement retourné dans son monde. J’allais devoir rester à distance. La chûnin semblait trop forte au corps à corps comparé à moi. Je décidai d’utiliser mes hirondelles de glaces. J’en créai une dizaine même si je pouvais en faire plus. Je ne voulais pas hypothéquer ma réserve de chakra déjà bien utilisée jusqu’à maintenant. Les hirondelles tourbillonnèrent quelques instants autour de moi jusqu’au moment où je leur donnai l’ordre d’attaquer. Elles se lancèrent donc sur la pauvre chûnin qui prise dans la tempête n’eut pu éviter la rapidité de mes petites bêtes fait de glaces. Son corps fut alors lacéré inlassablement jusqu’à ce que je voie son corps s’écrouler au sol. Du même coup, j’annulai toutes mes techniques, car je commençai à vraiment atteindre ma limite. Si je continuais à se rythme, je ne pourrai même pas revenir au village. Une fois que la tempête eut cessé, je m’approchai de la pauvre victime pour lui donner son coup de mort. Dans un dernier souffle, elle cria son désespoir.

- Ne me tue pas. J’ai tué les gardes, car il m’avait cruellement manqué de respect. Il y a même un garde qui voulait faire des choses avec moi que je ne pouvais que refuser. Ils m’ont alors pourchassé et je me suis défendu. Ait un peu de pitié pour moi!!!

- Je m’excuse, mais la pitié m’a abandonné ainsi que tous mes sentiments humains. J’ai une mission à accomplir et pour cela du doit mourir.

À ces mots, je donnai un bon coup de pied à la jeune femme ce qui lui brisa le cou. Il ne me restait plus qu’à ramener sa tête. Dans un élan de barbarie, je pris mon petit katana qui se trouvait fixé à ma ceinture et je commencé à taillader la chair pour couper la tête. Lorsque j’arrivai à la colonne vertébrale, je redoublai d’ardeur. Ce n’était plus moi. J’étais couvert de sang ainsi que la neige blanche devenu rouge. On aurait dit un monstre qui se faisait un repas chaud. Ne voulant que mettre un terme à cette mission et rien d’autre. Je continuai la boucherie jusqu’à ce que la tête se détache du corps et qu’elle roule sur le côté. Je la pris par les cheveux couvert de sang et je me dirigeai vers le village pour quitter cet endroit au plus vite. Je me sentais mal après avoir fait cela malgré le fait que je l’avais fait jusqu’au bout. Je retournai donc au village avec la tête d’une femme dans mes mains. C’était plutôt lugubre, mais cela de me dérangeais pas vraiment. C’était presque naturel. Lorsque j’arrivai au village, je ne trouvais rien pour mettre la tête. Pour faire simple, je pris un de mes kunais, j’attachai les cheveux sur ce dernier et je le plantai solidement sur la cabane des gardes qui était fait de bois. Après tout cela, je n’allai même pas faire mon rapport. J’allai directement chez moi pour me laver et pour me coucher. J’étais crever et j’avais besoin de sommeil. Durant mon sommeil, je fis plein de cauchemars me revoyant commettre mes atrocités. J’avais tout de même terminé une autre mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Madara
Akatsuki
Akatsuki
avatar

Masculin Nombre de messages : 1681
Age : 21
Localisation : J't'en pose des questions moi è_é ?
Village : ¤Akatsuki¤
Elements : Spatio-temporel/Katon
Nindô : ¤Capturer les neufs Bijuus pour redonner la vie à Jûbi, le monstre ancestral, ainsi je pourrais plonger le monde dans un Genjutsu et le recréer pour que la haine et la guerre disparaisse du coeur des Shinobis. Mais pour l'instant...je veux rayer le village de Konoha de la carte...¤
Date d'inscription : 26/02/2010

Infos du Ninja
Rang: Akatsuki
Points d'expérience:
167/1000  (167/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: mission de rang B: le fugitif   Lun 13 Déc 2010 - 18:07

Quelques fautes de frappe mais bonne mission dans l'ensemble =) Quel barbare fais-tu Razz Validé +16XP

_________________

Ne cherche pas à justifier ton existence le jour de ta mort, ce combat sera ton dernier affrontement Invité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
mission de rang B: le fugitif
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RPG :: Plaines et Forêts-
Sauter vers: