Créez votre shinobi et progressez dans un monde incroyable.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Humiliant...

Aller en bas 
AuteurMessage
Kakuzu
Akatsuki
Akatsuki
avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 27
Localisation : Là où se trouve les Ryos...
Village : Akatsuki
Elements : Katon-Doton-Raiton-Fuuton-Suiton
Nindô : Toujours plus...
Date d'inscription : 24/01/2010

Infos du Ninja
Rang: Akatsuki
Points d'expérience:
349/1000  (349/1000)
Techniques:

MessageSujet: Humiliant...   Lun 22 Mar 2010 - 21:27

Aujourd'hui avait était une journée horrible, atroce, terriblement humiliante pour notre vieux trésorier. A vrai dire, c'était à se demander si ça n'avait pas était la pire journée de sa vie, en tout cas depuis une bonne vingtaine d'années. Kakuzu, qui lui, était un "homme" plutôt sombre et terrifiant, c'était vu confié une mission extrêmement humiliante. Tout avait commencé un beau matin de début de printemps, il se trouvait dans le repaire Sud, il venait de se réveiller, quand tout à coup, l'Hologramme du jeune Leader de l'organisation se matérialisa devant le trésorier. Cet homme devant lui se nommé Pain, il était le mystérieux chef de la Lune Rouge, peu de membres de l'Akatsuki le connaissait vraiment, il était même inconnue de quelques uns, il n'apparaissait presque que sous cette forme informatique: l'hologramme. Kakuzu le connaissait assez pour savoir qu'il était doté d'une puissance dévastatrice, il ne fallait donc pas s'opposer à lui. Il était donc à peu près huit heure du matin, au milieux de la grande salle, là où se trouvait Kakuzu et son leader Pain. Ils discutèrent un peu, jusqu'au moment où Pain annonça la très mauvaise nouvelle au trésorier. Il lui dit que vu qu'il était le "convoyeur de fonds" de l'organisation, il devait s'investir dans les affaire de la Lune Rouge, il lui dit aussi que Akatsuki était en besoin urgent d'argent et que pour satisfaire ces besoins, Kakuzu devait alors récolter de l'argent. Pour le trésorier, cela voulait dire tuer quelqu'un puis le revendre, mais Pain le voyait d'une autre manière... Il lui dit qu'il allait le faire "sans se faire remarquer", ou plutôt en essayant de ne pas se faire remarquer. C'est là qu'il lui annonça qu'il devrait se rendre dans un petit village assez proche pour y vendre des tombolas et des friandises. Horreur ! Cela n'était pas du tout le genre de Kakuzu ! Il se mit dans une colère intérieur extrêmement grande, mais tenta le mieux possible de garder son calme. Il devait donc se rendre à se foutu village pour y faire son marchands ambulant, lui qui les détestait, il devait se mettre à les imiter. Il alla donc dans sa chambre, mis une tenu conforme, c'est a dire qu'il troqua sa robe noire et rouge contre un gros pull polaire, sa cagoule contre un vieux bonnet et son pantalon militaire contre un pantalon vieillot. Toujours aussi enragé, il alla vers la sortie du repaire en s'emparant de la marchandise laisser par une personne chargé de cela. Il venait de subir un choc émotionnel très fort, au fond de lui il était vexé, vexé d'être pris pour un "débutant", il n'avait pas quelqu'un d'autre à qui confié une mission si absurde ? Non... Mais bon, c'était le trésorier, c'était donc à lui que revenait les mission "d'argent". Il marchait donc vers le village, Tuka, qu'il s'appelait, un petit village remplis de bon à rien, qui ne servent qu'à produire de la nourriture. C'était donc enragé que l'homme au cinq cœurs marchait vers ce village, il marcha, marcha, pendant un trentaine de minutes, puis il arriva devant la frontière, cette frontière qui montrait aussi le début de Tuka, ce village maudit. Il y entra, toujours avec son chariots plein de friandises et de tiquets de tombolas, puis alla chercher une petite place à l'ombre en pleine foire. Si déjà il devait se taper cette mission à la noix, il fallait quand même qu'il la mène à bien en ramenant assez d'argent. Il s'installa en quelques secondes, puis commença les hostilités. Il se mit tout d'abord à dire d'une voix faible mais dans le fond terriblement enragé:

"Des bonbons, des bonbons qui veut ses saletés de bonbons..."

Il répéta cette phrase une bonne dizaine de fois avant de remarquer que personne ne venait chez lui, puis tout à coup, un petit garçon âgé d'à peu près sept huit ans arriva devant lui et lui dit:

"Ils sont moches tes bonbons ! T'es qu'un sale arnaqueur !"
Ce petit venait de réussir à rendre Kakuzu complètement dingue, il venait de se faire insulté par un petit con et il ne pouvait rien lui faire. Il le regarda donc en lui faisait un sourire forcé, puis le remercia. Il n'y avait pas de doutes, cette mission était un calvaire, une humiliation totale. Il serra très fort le poings, regarda le petit garçon continuer son chemin en lui tirant la langue, dans la tête du trésorier, des tonnes et des tonnes de jurons fusaient dans tous les sens, il était furieux. Il recommença l'opération en y mettant, cette fois ci, beaucoup plus d'intonation, il était pressé d'en finir:

"Des bonbons des bonbons, qui veux des bonbons fait maison ? Ils sont bons mes bonbons !"
Mais cette fois ci, une dizaine de personne âgés entre cinq et treize ans, arrivèrent devant le stand de Kakuzu en tendant leurs petites mains innocentes pleines de billets. Kakuzu fut tout à coup aux anges, enfin de l'argent, cette chère argent venait à lui, elle lui tendait les mains. Kakuzu prit les billets, donna les bonbons aux enfants, les remercia malgré lui, puis commença à faire le compte. En quelques secondes, Kakuzu venait de vendre une très grande quantité de nourriture, il mit l'argent rapportée dans une petit coffre sous son stand, puis pris la direction du grand quartier. Il venait d'amasser assez de sous pour les friandise, mais il resté maintenant le pire: Les tombolas. Pour vendre ces choses terribles, il devait aller sonner aux portes en demandant le plus gentiment possible des signatures accompagnées de sous. Il commença donc son Périple par le bout de la plus grande rue. Il alla, accompagné d'une poignées de billets devant la première porte. Il prit une grande inspiration, puis toqua. La porte s'ouvrit, laissant voir un homme moyennement âgé demandé pour quoi c'était. Kakuzu lui répondit:

"Bonjour, comment aller vous ? Je suis là pour vendre des tiquets de tombolas, cela vous intéresse-t'il ?"

L'homme en prit deux, i avait eu de la chance cette fois-ci, son client n'avait même pas broncher. Il continua donc sur toute la rue, en en vendant, ou des fois en se prenant des vents terribles du genre: "Pas intéresser !" ou encore "Je ne veux pas de ça, Barrez vous !". Mais bon il en avait vendu pas mal tout de même. A la in de la journée, il ne lui rester plus qu'un billet à vendre, puis c'était finis cette journée de malheur. Mais le problème était qu'il ne lui restait plus qu'une maison, il devait donc tomber à tous prix sur la bonne. Il s'approcha de cette maison, elle était rustique, délavé et très petite, la porte d'entré était sale et pleine de plantes. Kakuzu se frôla un passage puis toqua. Il attendit une minute, puis toqua encore, et encore. Au bout de trois longues minutes, la porte s'ouvrit, Kakuzu put alors apercevoir une vieille dame, très petite. Il la regarda désespérément puis lui dit son discours habituel:

"Bonjour, comment aller vous ? Je suis là pour vendre des tiquets de tombolas,
cela vous intéresse-t'il ?"
La vieille femme lui répondit immédiatement d'une voie frêle:

"Quoi ? Qu'est-ce que vous avez dit ?"

"J'ai dit est-ce que ça vous intéresse des tiquets de tombolas ?"

"C'est quoi ça Tambolo ?"

"Pas tambolo, TOMBOLAS !"

"Hein ?"
Décidément, Kakuzu n'avait vraiment pas de chance, il fallait qu'il tombe sur une vieille sourde pour son dernier tiquet. Il la regarda, il l'a méprisait tellement, mais il devait parvenir à lui vendre cette foutu tombolas, il se devait de réussir ça. Il sortit alors un tiquet, lui monta, puis lui dit:

"Voilà, c'est ça, c'est une tombolas, un tiquet que vous pouvez acheter, et que l'argent que vous me donnerez reviendras à... euh à... à des enfants pauvres !"


"Des singes en pause vous dites ? Hum... je ne sais pas, il travaillent dans quoi c'est singes ? Parce qu'il y à des boulots ou les pauses ne servent à rien. Vous savez de mon temps...Blablabla et blablabla...Blabla. Ça c'était le bon temps !"


"Vous avez du mal entendre madame, pas des singes en pause mais des ENFANTS PAUVRES !"


"Ah des enfants pauvres, Oh les pauvres petits ! Je les plains vous savez, de mon temps les enfants pauvres étaient...Blablabla...blablabla... En fin bref, pour votre bonté je vais vous donner tous ces billets. Lui attrape la joue et la tire dans tous les sens en lui donnant l'argent. Allez va mon garçon, Va !"
Il remercia cette dame, toujours aussi rancunier, puis repartit pour le repaire. Il était peut-être énervé, mais il avait remplis sa mission, il avait amassé assez d'argent pour que l'Akatsuki puisse de nouveau remplir son arsenal et autres. Il venait de faire une mission très éprouvante psychologiquement, mais il l'avait mener à bien, c'était ça l'essentiel. Il mit de nouveau une trentaine de minutes à rentrer, sans encombre, il put parvenir au repaire et y déposer l'argent.

Voilà ce qu'il venait de subir, il en rentra tout retourné, et ne parla pas pendant trois jours...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Madara
Akatsuki
Akatsuki
avatar

Masculin Nombre de messages : 1681
Age : 21
Localisation : J't'en pose des questions moi è_é ?
Village : ¤Akatsuki¤
Elements : Spatio-temporel/Katon
Nindô : ¤Capturer les neufs Bijuus pour redonner la vie à Jûbi, le monstre ancestral, ainsi je pourrais plonger le monde dans un Genjutsu et le recréer pour que la haine et la guerre disparaisse du coeur des Shinobis. Mais pour l'instant...je veux rayer le village de Konoha de la carte...¤
Date d'inscription : 26/02/2010

Infos du Ninja
Rang: Akatsuki
Points d'expérience:
167/1000  (167/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Humiliant...   Lun 22 Mar 2010 - 22:48

J'ai adoré la vieille dame xDD

Allons ne soyons pas trop sévère malgé les petites fautes qui trainent par ci par là ^^
5 [mission] -1 [Fautes] + 3 [Bonus] = 7 XP

_________________

Ne cherche pas à justifier ton existence le jour de ta mort, ce combat sera ton dernier affrontement Invité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Humiliant...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Humiliation et Haine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RPG :: Plaines et Forêts-
Sauter vers: